Canyoning dans le Haut Atlas Marocain!

Un séjour riche de rencontres et d'expériences

A la mi-mars 2018 j'ai eu le privilège d'accompagner notre joyeuse promotion de stagiaires DEJEPS Canyonisme au Maroc à l'occasion du module "équipement et rééquipement de canyons".

Le CREPS de Montpellier, soutenu par le conseil général de l'Hérault, a mis en place ces dernières années un partenariat avec l'Etat marocain et la GIZ, agence de coopération internationale allemande pour le développement.
La GIZ opère au Maroc pour le compte du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du développement, elle y emploie actuellement 130 personnes.

En 2017 une première promotion de DEJEPS Escalade en Milieux Naturels a passé une semaine à développer un site d'escalade dans la région du Souss-Massa, (le récit en image ICI) et cette année fut celle des canyonistes.

Nous sommes donc partis pour le Haut-Atlas marocain, dans la province d'Azilal, 16 stagiaires français et 4 formateurs du CREPS de Montpellier.
Quelques km de piste après le village de Tilouguite au pied de la Cathédrale (formation rocheuse nommée ainsi par les européens) nous attendaient nos hôtes, accueillant berbères des hameaux alentours et Norbert Aumasson, notre formateur-ressource sur place.

Norbert passe depuis de nombreuses années une partie de son temps à voyager et vivre au Maroc où il a tissé des liens et ouverts de nombreux canyons.
C'est ainsi qu'il a formé un grand nombre de jeunes berbères à la pratique du canyon.

L'enjeu de notre séjour allait donc bien au delà de la simple formation de nos stagiaires à l'équipement de canyons.
Un groupe d'une dizaine de jeunes berbères aguerris à la descente en rappels avait été sélectionné pour nous accompagner au long de la semaine, et les échanges furent riches d'enseignements pour les stagiaires marocains et français.

L'espoir aujourd'hui est de voir naître un diplôme de guide de canyon marocain (et un autre d'escalade en parallèle) afin que ces jeunes puissent tirer un revenu de ce tourisme nouveau sur leur territoire.
Au vu de leur motivation et de l'implication de l'Etat marocain avec l'appui de la coopération Allemande, ça m'a tout l'air d'être bien partit!

En une semaine nous avons pu rééquiper 8 canyons qui sont aujourd'hui praticables avec des équipements aux normes actuelles, les canyons de:
AÏT ISSIMOUR, MOUDJ, TABAROUCHT, TALMEST, WARROUDN, LA CATHEDRALE, MASKOU et AÏT TAM JOUT.

8 canyons beaux et variés dans une régions aux habitants et aux paysages fantastiques.