A propos

Qui sommes nous ?

A l’origine de Pierre&Eau, il y a Pierre, Pierrot pour les copains, un enfant du pays à cheval entre Gard et Hérault. Depuis rejoint par Gaspar et Loïc dans la vallée et autour de ce projet aux confluents de l’éducation populaire, du sport et de la sensibilisation à l’espace naturel local.

Nous sommes diplômés des DEJEPS Escalade en milieu naturel, Canyoning et Spéléologie. Nous encadrons ces activités durant toute l’année, au fil de l’année scolaire et de la saison estivale. 

Notre activité de moniteur se répartit entre l’encadrement des activités estivales, les cours d’escalade en club sportif, la gestion des sites naturels de pratique, les chantiers de (ré)équipement en escalade, et la participation à la formation des futurs moniteurs du diplôme d’Etat au CREPS de Montpellier.

  • Notre conception de la pleine nature croise divers enjeux :
  • l’encadrement d’une sortie comme enseignement sportif de qualité, pour tous et adapté aux envies et compétences de chacun,
  • la sensibilisation aux spécificités du milieu naturel local, sa fragilité, ses évolutions saisonnières, météorologiques ou climatiques,
  • l’exigence que nous nous fixons de partager avec vous (élèves ou participants d’un jour à une sortie) le plaisir d’une immersion dans l’espace naturel, pour un moment de convivialité entre partenaires de cordée, en famille, ou entre amis ou collègues,
  • l’envie de vous faire vivre une expérience à la fois collective (solidarité, partage et coopération) et individuelle (aller à la rencontre et tenter de dépasser ses propres limites, découvrir et se familiariser avec certains traits de notre caractère, etc.)

Nous proposons des sorties d’une demi-journée ou d’une journée complète autour d’Anduze, du mont Aigoual, de Ganges et de Saint Guilhem le Désert, soit au fil des vallées de l’Hérault, des Gardons et du sud des Cévennes.

Nous sommes attentifs à la fois aux intérêts des participants et de l’environnement. C’est pourquoi nous faisons en sorte de vous orienter vers le site de pratique le plus proche de votre lieu de résidence ou de vacances, et vers les conditions de pratique (type d’activité, niveau et conditions météo / climatiques) les plus appropriées à une expérience de qualité.

Nous sommes syndiqués dans les organisations suivantes, dont l’objet est de défendre notre profession, les conditions de travail des moniteurs et les sites de pratique dans lesquels ils exercent :

Le Syndicat NAtional des Professionnels de L’escalade et du Canyon (SNAPEC)

Le Syndicat National des Professionnels de la Spéléologie et du Canyon (SNPSC) 

Le Syndicat National des Grimpeurs Encadrant dans les Arbres (SNGEA)

Parmi les missions de ces rassemblements professionnels : participer à protéger ou faire évoluer la filière et les cursus de formation professionnels ; effectuer un travail de veille et informer sur la législation en vigueur ; accompagner les professionnels dans leurs démarches et les orienter face aux difficultés qu’ils rencontrent, etc.

Pierrot

Je réside à Fressac, près d’Anduze, et pratique depuis ma jeunesse l’escalade dans la région. Passionné de nature et d’aventure, j’ai ouvert de nombreuses voies d’escalade sur les principales falaises de l’Hérault, et du Gard, mais aussi en Ardèche, dans les Hautes Alpes, dans les gorges du Verdon et jusqu'en Nouvelle Zélande...

Titulaire du Brevet d’Etat d’Educateur Sportif (BEES) en escalade, j’encadre depuis plus de 10 ans cette activité et le canyoning dans les vallées de l’Hérault et des Gardons, ainsi que dans les Cévennes autour du mont Aigoual. 

Canyoning dans les gorges du Soucy près d'Anduze en Cevennes 1

J’organise régulièrement des stages de canyoning et / ou d’escalade dans les régions montagneuses du Sud de la France : les Alpes, les Pyrénées, le Massif Central, mais aussi la Corse ou le Maroc ! Ces séjours mono ou multi-activités peuvent consister à parcourir de splendides itinéraires techniques et sauvages, mais également à accéder à l’autonomie en vous permettant de travailler le perfectionnement de vos techniques de progression et de l’ensemble des manipulations techniques nécessaires.

stage canyoning Maroc

Membre permanent de l’équipe des formateurs du DEJEPS canyonisme au CREPS de Montpellier, je participe à la formation des futurs moniteurs au cours de l’année scolaire sur l’ensemble des sites de pratique français, et je suis à ce titre familier des techniques de franchissement les plus éprouvées.

Gaspar

Toujours entre Gard et Hérault J’ai élu domicile à Sumène, à l’extrémité sud des Cévennes et de l’Aigoual. La diversité des activités qui me passionnent m’a conduit à avoir plusieurs cordes à mon arc professionnel !

  • CQP Éducateur de grimpe d’arbres à l’École de Formation de Grimpe d’Arbres (EFGA) à Fontainebleau,
  • Technicien cordiste niveau 1 au GRETA de Mende en Lozère,
  • DEJEPS Canyonisme au CREPS de Montpellier dans l’Hérault, 
  • DEJEPS Escalade en milieux naturels au CREPS Provence-Alpes-Côte d'Azur à Aix en provence, 
  • DEJEPS Spéléologie au CREPS Auvergne-Rhône-Alpes à Vallon-Pont-d'Arc en Ardèche.

Ouf ! Cela devrait suffire pour vous guider où vous le souhaitez dans les vallées des environs... Bien sûr, je laisse souvent à mes deux compères les encadrements en escalade pour me concentrer logiquement sur la Spéléologie, le Canyoning et la Grimpe d'Arbres.

Au cours de l’année scolaire, je donne des cours d'escalade (mais aussi canyoning et spéléo) à un groupe d’élèves réguliers résidant dans l’ensemble de la vallée de l’Hérault, entre Montpellier et les Cévennes. Mon objectif central est l’autonomisation des apprenants, à tous les niveaux de pratique, des débutants aux confirmés. En plus de ces cours des petits stages de plusieurs jours sont organisés afin de découvrir ensemble d'autres horizons. Ce sont généralement de très belles aventures !

Enfin, comme Pierrot, je participe à la formation des nouveaux moniteurs au sein du CREPS de Montpellier. Se retrouver à l'orgine du métier est particulèrement passionant.

moniteur de canyoning

Loïc

J’ai grandi dans la forêt de Fontainebleau où depuis tout petit je me suis initié à l’escalade sur les blocs de grès locaux. Ma formation au diplôme d’Etat d’Escalade m’a permis de découvrir la vallée de l’Hérault, où je me suis plu, et que j’ai adopté.  

Je suis actuellement moniteur d’escalade dans le club du Thaurac, un massif calcaire vaste et sauvage offrant un large éventail d’activités à réaliser : couenne (falaise d’une seule longueur de corde), grande voie (plusieurs longueurs ou multipitch pour les anglo saxons), via ferrata, parcours aériens, highline, spéléologie, canyon dans les gorges, etc.  

Parallèlement aux cours d’escalade, nous avons au sein du club par l’intermédiaire du Comité Territorial de l’Hérault pour la FFME la gestion des sites naturels d’escalade classés sportifs sur le territoire. Un imposant linéaire rocheux à contrôler et entretenir, et sur lequel il est parfois nécessaire de protéger temporairement la faune et la flore.  

Depuis mon arrivée dans la région, je participe à l’équipement de nouvelles voies à Saint Guilhem le Désert et surtout au Thaurac, en partenariat avec Topothaurac et Fabien Roumanille, qui réalise la base topographique du massif. Nous avons eu l’occasion de réhabiliter d’anciennes voies et grandes voies à l’équipement vieillissant, notamment dans la face Ouest surplombant les gorges. Aux côtés de plusieurs collègues, nous avons également équipé de nouveaux secteurs destinés à l’initiation à l’escalade en tête (Atlantide).  

Formé aux techniques et à l'encadrement du canyoning et de l’escalade, j’ai un faible assumé pour le rocher et prends beaucoup de plaisir à guider quelqu’un en grande voie, quel que soit son niveau, qu’il s’agisse d’une balade facile dans un cadre grandiose et isolé, ou de l’apprentissage des rudiments techniques ou du perfectionnement sportif. 

Par ailleurs, je suis convaincu que l’environnement vertical (émotions ; coopération ; technique) constitue un support privilégié pour travailler sur diverses compétences professionnelles et relationnelles, et j’utilise ce cadre aux côtés d’éducateurs spécialisés au sein de structures médico-sociales. L’activité verticale n’est plus alors une fin en soi pour la séance mais plutôt l’occasion de déclencher une expérience, une prise de conscience, une découverte, dont l’analyse individuelle ou collective permettra de faciliter un cheminement intérieur. 

Enfin, je travaille pour le syndicat national des professionnels de l’escalade et du canyon, et prends part à ce titre à la défense de notre profession, qui passe par la protection de nos sites de pratique et d’un accès pérenne à ceux-ci pour tous les usagers.