La grotte des Calles et ses salles gigantesques !

Difficulté : Être en bonne forme physique
Période : Toute l'année
Age minimum : 12 ans (si moins à discuter)
Durée de l'activité : 7 heures environ (variable selon les objectifs fixés)
Marche d´approche : 30-45 min
Marche retour : 25 min
Sauts obligatoires :
Matériel à prévoir : Tenue de sport, chaussures type baskets, pique nique, en-cas, eau
Tarif par personne : 80¤ - 75¤ à partir de 5 personnes
Tarif engagement guide : 300¤ (1 à 3 personnes)

Une exploration hors du commun dans un réseau démesuré !

Cette grotte est tout simplement incroyable pour la région. Elle possède des salles aux dimensions peu communes qui attirent des spéléos de toute la France ! Essayez de trouver les deux spéléo sur la photos ci dessus !

Elle se situe dans le département du Gard, après Le Vigan, sur les terres d'un petit village cévenol du nom de Bez et Esparon.

Description de l'exploration

Après une marche d'approche "montagneuse", soit un tantinet raide et traversant un pierrier, vous arriverez échauffé et prêt à enfiler l'attirail complet du spéléo ! C'est à dire un casque avec un éclairage très puissant (indispensable dans cette grotte !), une combinaison, un baudrier avec de quoi descendre mais aussi remonter sur corde et enfin un kit (un sac dans le jargon spéléo) avec notre pique nique, de l'eau et surtout les cordes et mousquetons nous permettant l'accès à ce fabuleux réseau.

Une fois équipé vous entrerez par un ancien trou de blaireau (véridique !), agrandi par les premiers spéléologues découvreurs de la grotte, qui ne préjuge vraiment pas de la suite à venir ! Après quelques reptations rapides un rappel de 13 mètres nous dépose dans la salle du Balcon. L’impression est incroyable, on ne sait donner une mesure à la salle. Une fois traversée, en respectant les balisages au sol permettant de conserver la beauté du lieu, il nous faut escalader une des parois à l’aide de cordes pour parvenir à nous en échapper. Un large conduit nous mène ensuite à l’impensable… une salle, vraiment, immense… quasiment le double de la précédente qui nous avait déjà paru gigantesque ! Même nos lampes, puissantes comme des phares de voiture, ont du mal à l’éclairer dans son intégralité. Petit à petit, en marchant dans un grand pierrier, nous apercevons notre balise, notre point de repère : le phare qui donne également son nom à la salle. En l'occurrence, une colossale stalagmite qui nous permet de repérer la suite de l'aventure. C’est au pied du phare que nous découvrirons le puits mikado, heureusement consolidé, nous permettant l'accès au réseau inférieur. Un petit rappel, une main courante, puis un second rappel de 24 mètres où la consigne sera de ne pas toucher la roche environnante et nous voilà dans une petite salle, bien à l’écart de la base du puits. Un plan incliné de 15 mètres, descendu en rappel, et nous voilà au carrefour permettant de choisir entre la salle des alluvions ou la Galerie Transcaussenarde !

La suite consiste en une incroyable randonnée en montagne souterraine ponctuée de quelques passages nécessitant des cordes, le tout dans des galeries, toujours immenses, chaque fois différentes et constamment magnifiques ! Après quelques heures de marche, nous arriverons à la trémie terminale, actuel terminus du réseau connu. Un bon casse-croûte nous permettra de rassembler l’énergie nécessaire au retour, qui sera, comme toujours, beaucoup plus rapide qu’imaginé par le néophyte. On se déplace effectivement beaucoup plus rapidement dans un environnement déjà connu ! La technique de la remontée sur corde sera essentielle pour venir à bout des quelques puits descendus à l’aller. Rassurez-vous, plutôt que des capacités physiques, cette technique monopolise avant tout des habiletés techniques et de coordination !

A la sortie, la vue sur la vallée de l’Arre et le village de l’Esparon vous permettra de méditer sur le chemin parcouru à travers le milieu souterrain et ses secrets, désormais découverts !

D'autres photos de la sortie sont visibles ici.

Matériel fourni par votre guide spéléo

Je vous demanderai de me communiquer les prénom, taille et poids de chaque participant pour les combinaisons de spéléologie. 

  • casque et éclairage (lampe frontale)

  • combinaison de spéléologie

  • baudrier avec deux longes, un descendeur et des bloqueurs

  • sac (ou kit dans le langage spéléo), bidon étanche

  • cordes, mousquetons, sangles