Exploration d'une rivière souterraine dans l'Hérault

Difficulté : Etre en bonne forme physique
Période : Toute l'année
Age minimum : 12 ans (si moins à discuter)
Durée de l'activité : 6-7 heures (facilement adaptable selon les objectifs fixés)
Marche d´approche : 15 min
Marche retour : 15 min
Sauts obligatoires :
Matériel à prévoir : Tenue de sport, chaussures type baskets, pique nique, en-cas, eau
Tarif par personne : 80¤ - 75¤ à partir de 5 personnes
Tarif engagement guide : 300¤ (1 à 3 personnes)

  • Spéléo dans une rivière souterraine de l'Hérault

Remontez la rivière souterraine de la Foux de Lauret !

Cette exploration terrestre et aquatique, bien qu'accessible, demande une bonne forme physique. N'hésitez pas à nous contacter pour discuter de cet aspect.

Aperçu de l'exploration

Partez sur les traces des premiers explorateurs dans une cavité souterraine qui fit, à l'époque, la renommée dans la région ! Des kilomètres de galeries inondées ou fossiles (sans eau) furent explorées soit à pied, soit à la nage et parfois même en plongée ! Au total, pas moins de 10 000 kilomètres de réseau sont connus et documentés par les spéléologues. Nous n'aurons peut être pas le temps de tout explorer... nous nous contenterons donc des plus beaux réseaux !

Une courte marche d'approche le long d'un court d'eau nous permettra d'admirer les vestiges de l'activité humaine sur les rives du Brestalou. Dans ce court d'eau caractérisé par des bassins en tuf se présente effectivement plusieurs moulins en ruine avec encore parfois les meules recouvertes de dépôts calcaires telles des concrétions. L'arrivée à la résurgence donne le ton de la sortie !

Après avoir installé une corde pour sécuriser l'accès à la grotte dans une petite falaise, nous partirons à quatre pattes pour quelques mètres. La progression se fera ensuite debout dans des conduits parfaitement sculptés par l'eau. Les coups de gouge ou cupules d'érosion qui parsèment les parois de la grotte, vous indiqueront le sens d'écoulement et la vitesse de la paléo-rivière !

La traversée successive de trois lacs nous permettra de nous rafraîchir si besoin, mais pas plus haut que la taille ! N'imaginez pas des lacs de montagne... En spéléo nous appelons un lac n'importe quelle étendue d'eau. Dans le cas présent, il s'agit de biefs que l'on trouve également en canyoning à l'air libre.

Nous arriverons ensuite au puits des chochottes qui visiblement porte bien son nom ! Après une pause repas au sec nous enfilerons une combinaison néoprène (comme en canyoning) pour poursuivre l'exploration à la nage dans la galerie Annie ! Le "shunt", le "seuil" sont autant de passages caractéristiques qui marqueront notre progression pour enfin arriver à l'intersection entre la rivière Sud et son siphon de sable et la rivière Nord et l'inattendue grande salle Jean-Marc Guibbert. A vous de choisir !

Suite à cette exploration, il se peut que vous ne buviez plus de la même manière l'eau du robinet !
A noter qu'il est possible d'organiser une sortie moins longue (4-5 heurs d'activité) dans la même cavité.

D'autres photos de la sortie sont visibles ici.

La Foux de Lauret en chiffre

Si nous allons au siphon de la rivière sud (objectif principal de la sortie) nous aurons exploré 1862 mètres de galeries, soit un aller retour de plus de 3,5 kilomètres (3724 mètres). Oubliez vos habitudes et références de terrien, sous terre cela représente une belle journée !
Évidemment, dans ce genre de cavité aquatique et sans rappel, le dénivelé est quand à lui anecdotique et se limitera à quelques dizaines de mètres. Mais cela ne voudra pas dire que vous n'aurez pas l'occasion de monter de de descendre et d'avoir par endroit 100 mètres de sol au dessus de vous !

Questions fréquentes

Est ce qu'il aurait des passages où il faudrait plonger en apnée sous la roche ? 

Il n'y a aucun passage nécessitant d'être en apnée. Les voûtes mouillantes que nous passerons sont larges et permettent de passer la tête facilement au sec. Pour le plaisir il est possible de s'essayer à des passages plus corsés mais c'est purement facultatif.

Est ce qu'il y a des passages serrés ?

Durant toute la sortie, il n'y a qu'un seul passage, une diaclase (galerie plus haute que large), que l'on passe debout et que vous pourrez trouver "serrée" selon votre morphologie. Rassurez vous, ce passage ne correspond même pas à ce qu'on appelle en spéléo une étroiture ! Trop facile ! N'hésitez pas à nous contactez pour en discuter si cela vous pose question.

Matériel fourni par votre guide spéléo

Le moniteur de spéléologie vous demandera de nous communiquer les prénom, taille et poids de chaque participant pour les combinaisons de spéléologie. 

  • casque et éclairage (lampe frontale)

  • combinaison de spéléologie

  • baudrier avec deux longes et un descendeur

  • combinaison néoprène (comme en canyoning)

  • sac (ou kit dans le langage spéléo), bidon étanche

  • cordes, mousquetons, sangles

Et les autres grottes ?

Notre site internet ne présente que quelques sorties, les plus connues mais la région possède plusieurs milliers d'abîmes, grottes, gouffres et avens en tout genre ! Il se peut que finalement nous vous proposions d'aller découvrir une cavité non référencée sur notre site. Appelez nous !

Voir les autres explorations du même niveau.

Découvrir les grottes pour s'initier.

Tentez les parcours intermédiaires.

Voir toutes les sorties.