3,5 km d'exploration à l'évent de Rognès !

Difficulté : Bonne condition physique nécessaire
Période : Toute l'année
Age minimum : 16 ans (si moins, à discuter)
Durée de l'activité : 6-7 heures (facilement adaptable selon les objectifs fixés)
Marche d´approche : 30-45 min
Marche retour : 30 min
Sauts obligatoires :
Matériel à prévoir : Tenue de sport, chaussures type baskets, pique nique, en-cas, eau
Tarif par personne : 80¤/pers à partir de 4 / 75¤/pers à partir de 5
Tarif engagement guide : 300¤ (1-3 personnes)

  • Spéléologie dans le Gard à l'évent de Rognès

Une véritable immersion pour les explorateurs audacieux et en pleine forme !

Cela paraîtra curieux aux randonneurs chevronnés mais faire 3,5 kilomètres sous terre n'est pas à la portée du premier venu ! Il faut effectivement compter une grosse journée (6-7 heures environ) pour parvenir à l'objectif de la sortie en étant un minimum en forme. Pas de panique, si jamais l'intensité physique était trop élevée, il sera toujours possible de rebrousser chemin avant la fin du parcours ! Pour résumer, si vous avez l'habitude de faire de belles randonnées sur le schiste cévenol ou le calcaire de la garrigue et que vous vous régalez en via ferrata, cette exploration est faite pour vous !

Localisation de la cavité

Cette aventure se déroule dans le département Gardois, sur le causse de Blandas et dans la vallée de l'Arre. C'est la petite commune de Molières-Cavaillac (à deux pas de Le Vigan) qui a la chance d'avoir cette cavité sur son territoire.
Sur le même secteur et dans un style très différent se trouve la grotte de Calles et ses salles immenses !

Description de l'exploration

Cette exploration débute par une marche d'approche assez raide de 30-40 minutes qui nous permet d'arriver devant l'entrée de l'évent bien échauffés !
Les premiers obstacles sont très originaux, il s'agit de ponts de singe de type via ferrata permettant de passer deux lacs sans se mouiller !
A la première intersection nous aurons le choix d'aller rapidement jeter un oeil à un banc de sable débouchant sur un siphon ou de poursuivre directement notre route pour la salle de la colonne. Après avoir admiré cette magnifique et imposante concrétion nous poursuivrons l'exploration en remontant une grande diaclase (galerie rectiligne beaucoup plus haute que large). Pour ne pas nous mouiller, il nous faudra exécuter des mouvements d'escalade faciles, bien connus des spéléologues, comme par exemple : des "oppositions".
La suite ressemble à une via ferrata souterraine proposant un pont de singe puis une remontée oblique sur le flanc droit de la diaclase. C'est donc grâce à des barreaux et un câble pour nous assurer via nos longes que nous remonterons la rivière au sec.
Le passage suivant se nomme logiquement le labyrinthe (lors d'une première exploration les spéléologues topographient la cavité et nomment les passages caractéristiques) ! Attendez vous donc à voir ralentir et douter votre moniteur ! Heureusement ce dernier s'en sort toujours grâce à un flair infaillible ! Enfin nous déboucherons sur un paysage féérique : une grande galerie inondée à l'exception de quelques îlots formant de magnifiques archipels de calcaire. Après les avoir traversés, nous irons nous rassasier devant un siphon temporaire nous barrant la route. Le retour vous permettra de mettre à l'épreuve votre sens de l'orientation en tentant de reconnaître les passages de l'aller... Vous avez droit à trois jokers, bonne chance ! :)

A noter : bien qu'il s'agisse de l'exploration d'une rivière souterraine (que nous remontons), l'équipement en place nous permet normalement de ne pas nous mouiller, en tous cas pas plus haut que les chevilles ! A moins que vous ne teniez absolument à piquer une tête...

Petit point de karstologie

L'évent de Rognès... Ce n'est donc pas un aven, ni une grotte ?
Le spéléologue aime la précision : un évent est un orifice permettant à une rivière souterraine d'évacuer le trop plein lors d'une crue. L'entrée correspond donc bien à une grotte car elle est horizontale mais sa particularité est... de prendre l'eau ! Bien sûr, nous éviterons les épisodes cévenols et les périodes pluvieuses pour nous y aventurer !

La cavité en chiffres

L'évent de Rognès prend la première place sur le podium des cavités gardoises les plus longues avec un réseau de 15 kilomètres au total !
Pour notre part, nous ferons un peu plus de 1700 mètres environ soit 3,5 kilomètres d'exploration souterraine en aller retour. Une belle bambée !

Historique des explorations

L'évent de Rognès est désobstrué (ouvrir un passage bouché par des éboulis) en août 1931 par Albert VEZINET, un viganais. De très nombreuses campagnes d'explorations ont ensuite été menées, ce qui a donné sa réputation et sa notoriété à la cavité dans le monde de la spéléo. De nos jours l'aventure continue, principalement via les plongeurs spéléo qui explorent de siphons en siphons !

Matériel fourni par votre guide spéléo

Le moniteur de spéléologie vous demandera de nous communiquer les prénom, taille et poids de chaque participant pour les combinaisons de spéléologie. Lors de la sortie, il vous fournira :

  • casque avec éclairage à LED (lampe frontale)

  • combinaison de spéléologie

  • baudrier avec deux longes

  • sac (ou kit dans le langage spéléo), bidon étanche

  • cordes, mousquetons, sangles, plaquettes...

Et les autres grottes ?

Notre site internet ne présente que quelques sorties, les plus connues mais la région possède plusieurs milliers d'abîmes, grottes, gouffres et avens en tout genre ! Il se peut que finalement nous vous proposions d'aller découvrir une cavité non référencée sur notre site. Appelez nous !

Voir les autres explorations du même niveau.

Découvrir les grottes pour s'initier.

Tentez les parcours intermédiaires.

Voir toutes les sorties.